La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

La kératose pilaire : focus peau noire et mate

remèdes pour enlever petits boutons bras

Vous avez une peau sèche et rugueuse avec, au toucher, des petits boutons principalement sur l’arrière des bras ou des cuisses ? Il s’agit bien de la kératose pilaire. Elle est aussi nommée kératosis follicularis ou kératose folliculaire par les scientifiques et « peau de fraise » ou « peau de poulet » dans le jargon courant. Souvent jugée comme disgracieuse et non esthétique, elle devient parfois un réel complexe pour les personnes atteintes de cette dermatose. Par leurs caractéristiques et spécificités génétiques cutanées, les peaux noires, mates et métissées sont particulièrement touchées par la kératose pilaire.

Cet article vous permettra de comprendre en détail la kératose pilaire pour réussir à l’éliminer efficacement. 

Quelle est la cause de la kératose pilaire ?

La kératose pilaire est caractérisée comme une maladie de la peau :

  • Génétique : Transmise de façon héréditaire par un ou deux des parents
  • Bénigne : Elle n’est pas dangereuse et peut disparaître naturellement
  • Non contagieuse

Scientifiquement, les causes de l’apparition de la kératose pilaire sont encore non distinctement élaborées. Génétiquement, elles seraient liées à diverses mutations héréditaires ou des perturbations métaboliques acquises sur la voie de signalisation cellulaire liée à la protéine RAS.  La kératose pilaire pourrait également faire suite à des déséquilibres hormonaux ou être considérée comme un effet secondaire après la prise de certains médicaments.

Histologiquement, la kératose pilaire est une hyperkératinisation de la couche cornée. Autrement dit, elle est engendrée par une surproduction de la kératine dans la couche la plus superficielle de la peau.

La kératine est une protéine majoritairement présente dans la peau car elle est indispensable à son bon fonctionnement. Cependant, synthétisée en excès par les cellules kératinocytes, elle s’accumule dans les follicules pileux et sur la couche cornée ce qui obstrue les pores, épaissit la peau et crée des boutons du type kératosique.

 

Comment reconnaitre la kératose pilaire ?

Il existe différents types de kératose pilaire :

La kératose pilaire simple, la plus courante 

La kératose pilaire simple se caractérise par une peau sèche avec la présente de petits boutons durs kératosiques à la forme d’une tête d’épingle. Ils sont à distinguer des boutons d’acné. La kératose pilaire confère à la peau un aspect granuleux et un teint non homogène d’où son surnom « chair de poulet ». Elle apparaît principalement sur l’arrière des bras ou des cuisses mais parfois aussi sur les fesses et les joues.

À ce stade, elle est non douloureuse mais elle peut créer des démangeaisons.

solutions boutons peau noire peau mate

La kératose pilaire rouge 

La kératose pilaire rouge est engendrée après des grattements répétés et agressifs sur une kératose pilaire simple. Cela créer alors une libération de cytokines et une réponse inflammatoire sur ce bouchon kératosique ce qui provoque l’apparition de rougeurs et/ou de boutons inflammés.

La kératose pilaire atrophiante 

La kératose pilaire atrophiante est causée par une accumulation de kératines localisé à la surface et dans follicule pileux sébacé. Elle peut être associée à une kératose pilaire rouge dite inflammatoire. Cela obstrue le pore et empêche le poil d’en sortir. Apparait alors des problématiques de poils incarnés et d’alopécie. A noter que la kératose pilaire atrophiante faciale (KPAF) et le syndrome de Noonan sont des dermatoses étroitement liées.

La kératose pilaire acquise 

La kératose pilaire acquise est associée ou fait suite à d’autres pathologies cutanées telles que le psoriasis ou l’eczéma.

Qui est concerné par la kératose pilaire ?

Généralités sur la kératose pilaire   

La kératose pilaire touche généralement plus les enfants et les adolescents. Avec l’âge, elle peut disparaitre naturellement, se manifester sous format de poussées récurrentes ou persister dans le temps.

La kératose pilaire est plus apparente en hiver car la peau est plus sèche et aura ainsi tendance à s’estomper en été.

La kératose pilaire, focus sur la peau noire 

La kératose pilaire est une dermatose très courante chez les peaux noires, mates et métissées.

En effet, les peaux pigmentées sont naturellement sèches car elles manquent de céramides à la surface de leur peau. Ce manque de lipides cutanés accentue également sa déshydratation. Ainsi, cliniquement les peaux foncées ont très souvent une peau rêche avec un aspect écailleux.

Par ailleurs, les peaux foncées se régénèrent 2,5 fois plus lentement qu’une peau caucasienne. Les sérines protéases (enzymes responsables de la desquamation de la peau) sont moins actives sur les peaux pigmentées du fait qu’elles possèdent une peau plus acide. Par conséquent, les cellules mortes auront une forte tendance à s’accumuler et obstruer les pores. La peau est alors naturellement plus épaisse et plus rugueuse au toucher.

Ces caractéristiques génétiques expliquent donc en partie pourquoi les peaux noires, mates et métissées sont plus sujettes à la Kératose pilaire. De plus, cette dermatose est plus visible chez les peaux foncées car la zone affectée peut devenir hyperpigmentée.

Comment soigner la kératose pilaire sur une peau noire, mate et métissée ?

La kératose pilaire est-elle un motif de consultation chez un dermatologue ?

Le diagnostic de la kératose pilaire est clinique. Il ne nécessite pas d’examen spécifique et repose principalement sur simple observation de la peau à l’œil nu.

S’il s’agit d’une kératose pilaire simple ou atrophiante, il n’existe à ce jour aucun traitement spécifique et définitif pour les traiter efficacement et éviter toute réapparition.

Cependant, s’il s’agit d’une kératose pilaire inflammatoire ou associée à une autre dermatose de type eczéma ou psoriasis, l’avis d’un dermatologue est important afin de calmer l’inflammation et la dermatose associée.

Dans sa globalité, la kératose pilaire est une dermatose bénigne et non douloureuse. Elle est surtout jugée comme désagréable et non esthétique à cause de l’aspect de la peau. Elle peut engendrer chez certaines personnes une source de mal-être. 

Une routine adaptée pour traiter la kératose pilaire  

 crème pour enlever petits boutons bras peau noire et mate

Il est tout à fait possible d’estomper la kératose pilaire grâce à des soins cosmétiques. L’objectif est de pouvoir retrouver une peau nette et lisse afin d’améliorer la qualité de vie des sujets atteints.

Parmi de nombreuses molécules, il est conseillé d’utiliser :


Voir le contenu complet de cet article

Ajouter aux favoris