La recherche pour les peaux noires et mates

La cicatrisation de la peau noire et mate

Liste des sujets


cicatrisation peau noire

LA CICATRISATION DE LA PEAU NOIRE ET MATE :

L’art de protéger au plus vite le corps…

Toute effraction cutanée (coupures, écorchures, brûlures) entraîne une cascade de réactions biologiques dont le but est de rétablir au plus vite et au mieux les fonctions de la peau.

 

L’objectif du processus de cicatrisation est de bloquer au plus vite l’arrivée d’éventuels intrus dans le corps et de reconstituer suivant des phases complexes pouvant durée de quelques jours à quelques mois l’épiderme rompu.

 

Le processus de cicatrisation de la peau noire et mate 

Une coordination digne d’un orchestre… 

Le processus de cicatrisation est réparti sur 4 phases :

  • Formation d’un caillot stable pour sceller les vaisseaux abîmés (hémostase)
  • Prévention des risques d’infection, élimination des détritus présents dans la plaie et prolifération en vaisseaux et cellules spécialisées
  • Formation d’un bourgeon charnu
  • Remodelage de la peau cicatrisée et augmentation de sa résistance mécanique

 

Ainsi, à chaque effraction cutanée, ce processus complexe est déclenché par l’organisme pour que la peau puisse continuer à jouer son rôle de premier protecteur de notre corps.

 

Ce processus de cicatrisation peut s’emballer et engendrer des cicatrices anormales. Il peut être aussi source de désordre pigmentaire sur la peau notamment la noire.

Le traitement d’une cicatrice

 

La majeure partie des plaies aiguës (traumatiques, brûlures superficielles, chirurgicales…) évolue vers un processus de cicatrisation normale et dont le délai de cicatrisation est fonction de la superficie, de la profondeur et du terrain.

 

Les plaies chroniques (escarres, ulcères, lésions vasculaires du diabétique…) évoluent vers un processus de cicatrisation compliqué ou la prévention demeure le meilleur traitement. La gestion et le suivi de plaies (chroniques) doivent se faire sous suivi médical compte tenu des grands risques de nécrose.

 

Plusieurs études ont démontrées que la cicatrisation est plus rapide en milieu humide qu’en milieu sec : une plaie porcine de 2.5 cm² sous pansement occlusif maintenant une zone humide atteint 90% de sa cicatrisation en 3 jours, alors que la cicatrisation n’est que de 50% pour une plaie séchée à l’air libre et atteint même que 18% pour une plaie traitée avec un courant d’air chaud.

Les chéloïdes

 

La cicatrice chéloïdienne se définit comme une prolifération fibreuse d’origine dermique ayant des prolongements radiculaires en forme de « pinces d’écrevisse » évoluant depuis plus de deux ans. C’est une lésion très fréquente dans la race noire et qui constitue un véritable cauchemar pour les jeunes filles, surtout lorsqu’elle siège au niveau des zones exposées du corps. Les facteurs de risque des chéloïdes sont la pigmentation forte de la peau (personne noire et mate), le groupe sanguin (notamment les personnes du groupe A), l’âge (période de puberté jusqu’à 30 ans) et la localisation de l’agression physique de la peau (sternum, lobe de l’oreille, partie inférieure du visage, moignon de l’épaule, cou, pubis), l’exposition solaire des cicatrices.

Traitement des chéloïdes

 

La cicatrisation chéloïdienne est une pathologie spécifique à l’être humain (aucun animal ne développe des chéloïdes). Cela explique donc les difficultés de compréhension de la physiopathologie de cette anomalie de la cicatrisation pour laquelle n’existe pas de modèle animal.

 

Bien que certains traitements permettent d’en atténuer la gravité, il n’existe pour l’heure pas de solution thérapeutique satisfaisante pour cette pathologie.

 

Le traitement des chéloïdes doit être au mieux préventif, dans le cas fréquent des chéloïdes post chirurgicales. Après l’apparition de la chéloïde, le traitement le plus efficace résulte généralement de la combinaison de plusieurs procédures médicales (corticothérapie), chirurgicales et radio thérapeutiques complémentaires.

 

Traitement d’une plaie 

Surtout, laisser faire la nature… 

Une cicatrisation est meilleure quand elle se déroule dans un milieu humide. Elle est encore meilleure si on exclut l’utilisation d’antiseptique agressif ou d’antibiotique surtout juste après l’agression cutanée.

 

Le liquide clair qui coule d’une blessure après nettoyage est un excellent milieu de culture pour les cellules de la peau chargées de réaliser le processus de cicatrisation. Il faut absolument maintenir cette humidité de la plaie.

 

Les bactéries, naturellement présentes sur la peau jouent un rôle primordial dans la phase d’élimination des détritus ayant pénétrés dans la plaie. Il joue un rôle important durant la cicatrisation.

 

Le traitement d’une plaie se fera donc avec :

  • Un nettoyage de la plaie avec un sérum physiologique ou avec l’eau claire et du savon suivi d’un séchage avec une compresse propre.
  • La mise en place d’un pansement qui doit permettre de maintenir l’humidité de la plaie qui constitue un milieu idéal pour le processus de cicatrisation, et de Jouer temporairement un rôle de protection vis-à-vis des organismes extérieurs à l’organisme

Ces 2 étapes sont les seules pour aboutir à une cicatrisation normale et rapide.


Voir le contenu complet de cet article

Ajouter aux favoris

Commentaires

Cherche produit cicatrisant efficace - 03/19/16 à 14:12

Bonjour,
Après une opération de la thyroide j'ai un cicatrice au cou que j'aimerai faire disparaitre rapidement quel produit pouvez-vous me conseiller svp ?

Dans l'attente de votre réponse.
Cordialement.


Jeanette kapinga - 04/23/16 à 22:58

Cher
j'ai cicatrices hypertrophiques sur mon visage par une crème que j'avais commandé en ligne à partir de chine , une fois après utilisation
ce qui donne des brûlures cas d'audition.
une fois après avoir utilisé cela ma donne la cause des brûlures ,après la guérison des blessures que , j'ai des cicatrices que je ne peux pas me débarrasser des cicatrices ont maintenant déjà trois mois que je souffre, pouvez-vous me aider avec cette terrible cicatrices sur mon visage


Equipe IN'OYA - 05/02/16 à 14:41

Bonjour,

Vous pourrez traiter la tache laissée par votre cicatrice avec les soins de la gamme MEL'OYA. Pour recevoir des conseils personnalisés, n'hésitez pas à contacter notre équipe par mail à contact@inoya-laboratoire.com !


Equipe IN'OYA - 05/02/16 à 14:45

Bonjour Jeanette,
Pour recevoir de l'aide et des conseils personnalisés pour traiter efficacement vos cicatrices, n'hésitez pas à contacter nos experts par mail à contact@inoya-laboratiore.com. A très vite !


- 07/13/16 à 01:59

Bonjour. J'ai plusieurs cicatrices dues aux plaies et certains boutons sur mes jambes. Il nya q sur cette partie qu'ils sortent. Les cicatrices sont là depuis près de 5 ans. Jai tt essayé peut-être un peu tard de atténuer tt cela. Svp pouvez vous me conseiller des remèdes naturels ou autres ?
Ou suis-je condamné à vivre avec ça parce que je désespère. Et mon complexe grandit chaque jour
Merci de votre aide


Sandra ngambou - 09/07/16 à 20:36

bonjour,
J ai moi aussi le meme probleme de cicatrices laissees par des boutons sur les jambes (poils incarnes et folliculite).Ceci a commence peu de temps apres mon arrivee en france (venant d afrique centrale).Pour le moment j ai us de nouveaux boutond.Mais les taches laissees creent un complexe qui grandit petit a petit,m empeche de mettre mes jupes ou maillot de bain en public.j ai l a peau seche au niveau des jambes.je suis de couleur marron.Besoin de vos conseils sur methodes naturelles ou autres..J ai debute il y a 2jours l application du serum mel oya sur les taches chaque soir..J ai essaye tant de produits,jspere enfin pouvoir trouver satisfaction..Merci pour vos futurs conseils.


POSTER VOTRE COMMENTAire