La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

Masque de Grossesse ou Mélasma: Traitement & Spécificités pour la Peau Noire

Liste des sujets


Mélasma & Peau Noire

Spécificités et Traitements du "Masque de Grossesse"

mélasma sur peau noire
Mélasma sur peau noire - image d'illustration
 

Le mélasma se caractérise par une pigmentation brune irrégulière au niveau du visage. Il est le plus souvent localisé au niveau des joues, sous la forme d’un masque, et d’apparition secondaire à une imprégnation hormonale, d’où son nom populaire « masque de grossesse » (chloasma). Fréquente chez les populations à peau noire, mate et métissée, cette pathologie est bénigne mais affichante, soulignant un préjudice esthétique qu’il est nécessaire de corriger.

 

Le « mélasma », du grec « melas » signifiant noir, est une pathologie cutanée se caractérisant par l’apparition d’une pigmentation excessive au niveau des zones photo-exposées, particulièrement le visage. Bien qu’il peut toucher les hommes, le mélasma se retrouve plus fréquemment chez les femmes par le rôle prépondérant de l’imprégnation hormonale.

La topographie des lésions est variable, on distingue 4 localisations préférentielles classées ci-dessous par ordre de fréquence:

-    centrofaciale : joues, front, menton, lèvre supérieure

-    malaire : symétrie au niveau des joues et du nez

-    mandibulaire : lèvre et menton

-    maxillaire : mâchoire supérieure

 

 Origine de la dermatose

Le rôle des hormones féminines est la plupart du temps mis en cause. En effet, l’augmentation de la concentration en oestrogènes et  progestérone lors de la grossesse, de l’utilisation d’un contraceptif oral ou encore lors d’un traitement substitutif de la ménopause est très fréquemment associée à l’apparition d’un mélasma. Les effets biologiques de ces deux types d’hormones sont médiés par deux récepteurs distincts dont l’expression augmente chez les patients atteints de mélasma.

Pour autant, chez l’homme, la cause endocrinienne est rejetée et la survenue de cette dermatose n’est pas encore résolue.

Enfin, de part le caractère familial et ethnique, un terrain génétique semble être possible.

Pour lire la totalité de cet article, connectez-vous ou inscrivez-vous au CLUB OYA !


Voir le contenu complet de cet article

Ajouter aux favoris

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !


POSTER VOTRE COMMENTAire