La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

John, Ambassadeur IN’OYA et influenceur Beauty Idealist

02/07/2021 0 commentaire(s)

lhistoiredunjohn influenceur Beauty IdealistJohn, Ambassadeur IN’OYA et blogueur connu sous le nom Instagram @lhistoiredunjohn.

Quelles sont les 5 choses à connaître impérativement sur toi ?

  1. Je m’appelle Johnny, j’ai 30 ans. Je me considère comme un « beauty idealist ». C’est un mélange subtil entre un addict de cosmétique et quelqu’un qui véhicule des messages sur le bien-être global. « Apprécier les choses simples de la vie, prendre soin et capitaliser sur soi sont mes moteurs ».
  2. Originaire des Antilles, je suis un parisien dans l’âme. Donnez-moi une marinière et une baquette et un béret et je chanterai matin, midi et soir du Piaf devant la tour Eiffel.
  3. J’ai la chance de vivre de mes deux passions, le digital et la formation. Je suis Learning/training project manager. La nuit et certains week-ends, je mets ma casquette de slasheur et je crée du contenu web, storytelling pour des marques et des sites E-commerce. 
  4. Ah mes passions ! Je suis un passionné de chimie organique, j’aime comprendre les choses, fan absolu de formulation, je suis tombé dans la marmite des cosmétiques très jeune et je n’en suis jamais sorti. Au-delà de dire que quelque chose fonctionne, j’aime aller au bout des choses, pourquoi ? Quel actif ou quelle synergie, et pourquoi cette action sur la peau
  5. Mes valeurs ? Ce serait la proactivité, la compassion, d’être fier de mes accomplissements et surtout l’acceptation de mes failles.

Sur ton compte Instagram, tu nous partages ton quotidien, tes ressentis journaliers, tes conseils skincare et haircare (capillaire).

Comment est né l’histoire d’un John ?

Aujourd’hui, @lhistoiredunJohn est bien plus qu’une page axée skincare et haircare !

C’est un peu mon journal ouvert à tous où je raconte mon quotidien : C’est quoi d’avoir 30 ans alors qu’on n’en a pas envie ! Entre les impôts, tes potes qui parlent que d’immobilier, les insinuations sur le fait que ton cousin moins agé est déjà papa et encore, j’en passe !

J’aborde également la charge masculine liée aux stéréotypes du « vrai mec », t’es petit avec tes 1m70, t’es une crevette, tu ne seras jamais viril, t’as grossi, un mec balaise est musclé, pas gras. Les hommes sont aussi victimes de solitudes, de dépression, de troubles alimentaires et personne n’en parle alors j’ai décidé de le faire.

Mais au départ et ça reste toujours ma raison d’être, ma volonté est de m’exprimer librement sur ma passion « les cosmétiques ». Quand j’étais étudiant je n’avais pas les moyens d’avoir des routines complètes, diverses et variées pour traiter mes boutons d’acné ou m’occuper de mes cheveux. J’ai alors commencé à analyser la science des cosmétiques et de la peau pour me réguler. Aujourd’hui je prends beaucoup de plaisir à partager mes connaissances et à conseiller les autres.

L’histoire d’un John, c’est juste l’histoire d’un mec paumé avec un regard différent et passionné.

natural skincare homme noirQue penses-tu du rapport des hommes face aux cosmétiques ?

C’est un combat, il est quotidien, il faut déconstruire les idées arrêtées, changer les mentalités et prouver que c’est nécessaire ! Beaucoup d’hommes aimeraient en faire bien plus niveau skincare, mais restent discrets ou n’osent pas car ça serait un signe que coquetterie.

Une chose réservée aux femmes ou assimilée à un manque de masculinité.
Alors on prend une crème tout en un ou une non adaptée au ph physiologique du visage pour avoir ce geste de douceur et confort sans se faire remarquer.

Messieurs, soigner sa peau, son corps n’est pas optionnel mais reste complémentaire à de beaux contours, une coupe stylée ou une mâchoire « carrée ».

La cosmétique pour homme est très souvent définie par des soins minimalistes avec des actions 2 ou 3-en-1.

Penses-tu que les hommes ne souhaitent pas avoir une routine complète ?

Je ne sais pas réellement comment me positionner par rapport à ça. J’aime autant avoir une approche minimaliste des soins qu’une routine en mille-feuille (layering).

Le conseil que je donne au quotidien aux hommes qui veulent débuter en cosmétiques c’est d’avoir les bases !

  • Un bon gel nettoyant
  • Un sérum hydratant ou une crème hydratante
  • Une très bonne protection solaire.

Avec ce socle, on construit une habitude, après, si on le souhaite, on intègre un ou deux produits supplémentaires.

soins acné taches homme peau noireTu as une peau métissée à tendance acnéique.

Quelle est ta routine beauté pour homme pour sublimer ta peau et traiter tes imperfections ?

La base pour moi c’est : Nettoyer, traiter et protéger

  1. Je nettoie mon visage matin et soir avec un nettoyant doux adapté à la physiologie de la peau (pH 4,5 – 5,5). J’utilise très souvent Ma Mousse Nettoyante Purifiante. J’effectue une à deux fois par semaine une exfoliation douce avec Mon Gel Nettoyant Exfoliant grâce à l’acide salicylique qu’il contient.
  2.  Pour traiter mon acné et les taches qu’il crée, le soir j’applique Mon Correcteur Ciblé « Imperfection locales » et Mon Sérum « Anti-taches ».
  3. Je protège ma peau du soleil avec Mon Fluide Solaire.

 

Le plus à savoir : Une peau acnéique est souvent aussi déshydratée alors j’utilise Mon Elixir Régénérant et Réparant pour hydrater et maintenir l’hydratation de ma peau mais aussi pour la repulper. C’est mon soin de nuit !

 Qu'apprécies-tu dans les produits IN’OYA ?

Je suis tombé dans la marmite IN’OYA en 2018 et ma vie n’a jamais plus été la même.
Mon premier produit a été Mon Sérum « Anti-taches » et celui-ci m’accompagne encore aujourd’hui dans toutes mes routines de nuit.

IN’OYA, c’est signe d’efficacité, de textures sensorielles, de technologies brevetées issues de la pharmacopée africaine. Des produits qui respectent tout type de carnations, mais qui ciblent nos priorités. Les taches pigmentaires et l’acné pour ma part.

Malgré nos carnations différentes, ma mère, mon père et moi pouvons tous profiter des bienfaits d’IN’OYA. (On squize ma sœur, vous connaissez déjà l’histoire de la grande sœur qu’on a trouvé dans la poubelle).

Nous avons remarqué que tu as une barbe afro de 2-3 jours.

Comment fais-tu pour l’entretenir au quotidien ?

C’est très compliqué d’avoir un afro et une barbe. J’aurais voulu avoir une barbe bien plus fournie ou longue, mais le monde n’est pas encore prêt. Dans la vie de tous les jours ou professionnellement, on doit accepter qu’il y a encore des limites à ne pas franchir. Alors, au quotidien, je porte souvent un petit bouc ou une barbe de 3 jours.

Pour la barbe, less is more !

Le soir, j’ai souvent tendance quand j’applique Mon Elixir « Régénérant et Réparant » d’insister sur les zones où j’ai de la barbe afin de le faire pénétrer dans ma peau cachée par mes poils.

J’applique ensuite une huile ou un mélange d’huiles végétales. Je varie selon mes envies entre :

  • L’huile d’abricot contre les taches et fait briller la barbe
  • L’huile d’olive et de ricin pour la renforcer et la faire briller
  • L’huile de baobab pour avoir un poil souple

Tu as également une superbe chevelure.barbe afro homme élégant


As-tu toujours assumé tes cheveux afro ?

J’ai découvert que j’avais des boucles à l’âge de 18 ans. Ça a été une réelle révélation pour moi ! Quand je vivais chez mes parents, c’était interdit d’avoir des cheveux « car oui, c’est pour les filles ». Alors j’ai vécu presque toute mon enfance avec la boule à zéro. Quand j’ai décidé de laisser pousser mes cheveux, j’ai découvert mon afro et j’ai fait les 400 coups ! Une coloration par semaine, j’ai été blond, châtain, violet prune…

J’ai mis du temps à assumer mes cheveux. Avant, j’étais assez timide et introverti mais avoir un afro m’a forcé à sortir de ma zone de confort et m’a aidé à me forger une personnalité forte et assurée car j’ai eu beaucoup de « phrases assez déplacées », des insinuations…

Faut dire que dans les années 2011/2012, un homme avec un afro, ce n’était pas si répandu qu’aujourd’hui si ce n’était pas pour faire des tresses. J’étais donc un peu l’ovnis dans un milieu réservé aux filles qui clamaient haut et fort le mouvement Nappy.

Qu’utilises-tu au quotidien pour prendre soin de tes boucles ?

Pour soigner mes boucles au quotidien, pas de secret !

Les protéger avant de dormir avec du satin. Pour moi c’est un élastique en mode ananas et une taie d’oreiller en satin (elles sont viriles mes nuits).

La journée, j’utilise un brumisateur juste pour avoir un filet d’eau pour donner du pep’s à mes boucles puis j’applique un lait capillaire pour structurer le tout.
Et aux choix, parfois un baume pour bien les définir ou un gel pour les fixer. Je varie selon mes envies.

skincare conseils homme noir ou métisséQuel serait pour toi le meilleur conseil à partager à nos OGUN ?

Restez assidu ! Un soin qu’il soit capillaire ou topique nécessite de la régularité et du temps.
On n’oublie pas qu’une tache pigmentaire peut prendre jusqu’à 3 renouvellements cellulaires avec l’aide de soins efficaces pour s’estomper. Donc au lieu d’attendre le produit miracle, capitalisons sur nous sur le long terme.

Ajouter aux favoris
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !


POSTER VOTRE COMMENTAire

Autres articles

Invité du mois : Shirley, Youtubeuse Beauté Thecocodollzz

Invité du mois 24/01/2018

Ce mois-ci nous partons à la rencontre de la...

En savoir plus

Invitée du mois - Gustavine Mabiala, créatrice de l'Institut Blakaj

Invité du mois 19/04/2016

Chaque mois, le Laboratoire IN’OYA vous propose...

En savoir plus

Invitée du mois - Sabrina Uger, responsable Parapharmacie à la Pharmacie du Centre Commercial Basilique

Invité du mois 20/04/2016

Chaque mois, le Laboratoire IN’OYA vous propose...

En savoir plus

Voir tout l'historique

Catégories