La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

Epilation définitive au laser : idéal sur la peau noire, mate et métissée

jambes femme peau noire épilées au laser YAG

Autrefois réservée aux phototypes de peaux claires avec des poils foncés, l’épilation au laser suscite de plus en plus d’intérêt. C’est notamment le cas des peaux plus pigmentées à qui l’on ne conseillait pas ce type d’épilation à l’origine. Depuis maintenant une dizaine d’années, de nouvelles avancées technologiques ont vu le jour. Aujourd’hui, il est possible de traiter tous les phototypes de peau avec un laser et une longueur d’onde adaptée à ceux-ci. 

Bien que ce procédé fasse naître un grand nombre de questions, de plus en plus de personnes à la peau noire, mate et métissée optent pour cette solution définitive. En effet, beaucoup de femmes se perdent dans le choix de la meilleure méthode d’épilation pour leur type de peau. C’est ici que l’épilation au laser devient intéressante puisqu’en plus de retirer les poils, celle-ci peut également venir à bout des poils incarnés qui engendrent souvent des taches d’hyperpigmentation. 

Entre particularités, fonctionnement, contre-indications et recommandations, cet article est conçu pour mettre en lumière tout ce qu’il faut savoir sur l’épilation laser pour peau noire, mate et métissée.

L’épilation au laser des peaux pigmentées est-elle possible ? 

Oui, l’épilation laser est une technique permettant d’éliminer les poils foncés de manière définitive.

Parmi les différentes couleurs de peaux, il existe une très grande variété de nuances, allant des peaux les plus claires aux plus pigmentées. En tenant compte de cette diversité, une classification permet de regrouper ces types de peau en 6 phototypes. Il s’agit de la classification de Fitzpatrick.

Avant chaque traitement d’épilation définitive au laser, le praticien prend le temps de bien déterminer la carnation du patient selon cette classification. Il déterminera également la couleur des poils afin de paramétrer correctement le laser. 

Ainsi, grâce à cette analyse de la peau en amont, il est aujourd’hui possible d’épiler au laser n’importe quelle couleur de peau, même les plus foncées. 

Fonctionnement d’une épilation laser sur une peau noire, mate ou métissée 

L’épilation au laser consiste à envoyer sur la surface de la peau un faisceau laser d’une longueur d’onde précise. 

Epilation d’une peau claire 

Initialement, les lasers dépilatoires étaient seulement basés sur la longueur d’onde absorbée par la mélanine. Il s’agit du laser Alexandrite (755 nm), recommandé pour les peaux claires aux poils foncés.

En effet, cette longueur d'onde est spécifique à la mélanine du poil, qui lui donne sa coloration noire. C’est pour cela que si le poil n’est pas foncé mais plutôt blond, blanc ou roux, l’épilation au laser est presque inefficace. 

Lorsque la peau est claire (très peu chargée en mélanine) avec des poils foncés (très chargés en mélanine), le faisceau lumineux est absorbé par la mélanine contenue dans la racine du poil. Une fois absorbé, celui-ci se transforme en chaleur pouvant dépasser les 150 °C (seuil de coagulation cellulaire). C’est cette chaleur qui brûle le poil à la racine et permet de le détruire durablement. 

explication du fonctionnement épilation laser peau noire

Epilation d’une peau noire, mate et métissée 

En revanche, sur une peau chargée en mélanine (peau bronzée, mate à noire) utiliser le même type de laser est plus risqué. En effet, le faisceau peut confondre la mélanine de la peau et celle du poil.

La conséquence pourrait alors se traduire par une brûlure de l’épiderme à la place du poil et engendrer des complications tels que des inflammations, des cicatrices, des taches d’hyperpigmentation, … 

Pour éviter cela, les technologies d’épilation laser ont évolué et se sont perfectionnées face à la forte demande de personnes de tout phototype ou de personnes bronzées en été. 

Pour les phototypes IV, V et VI correspondant aux peaux noires, mates et métissées, l’utilisation d’un laser spécifique est nécessaire. Il s'agit d’un laser YAG qui permet de cibler le poil et de ne pas endommager la peau. 

Son nom, Nd-YAG (pour neodymium-doped yttrium aluminium garnet), vient du composant du cristal qui est la « source » du laser. Sa longueur d’onde (1064nm) permet cette fois-ci une action sur les couches plus profondes de la peau. Ces couches étant moins chargées en mélanine, le laser peut agir davantage sur les structures nourricières du bulbe pileux que sur la mélanine. Cela permet de respecter la peau des personnes plus pigmentées et de pouvoir les épiler au laser sans risques.

Les réactions cliniques d’une peau claire et d’une peau pigmentée après une épilation au laser 

Il existe quelques différences entre ces deux types de laser, notamment au niveau des réactions cliniques que peuvent ressentir les patients durant et après la séance. 

  • Pendant une séance d’épilation au laser Alexandrite, il est fréquent d’entendre des petits claquements secs lorsque le laser est au contact des poils et de voir les poils expulsés durant la séance. Des œdèmes folliculaires (petites boursouflures temporaires) peuvent apparaître ou non sur la peau quelques minutes après.

Enfin, les poils détruits par le laser sont expulsés par la peau pendant 1 à 2 semaines. 

  • Pendant une séance d’épilation au laser Nd-YAG, les claquements n’existent pas, les œdèmes folliculaires plus rares et l’expulsion des poils sera progressive et pourra donner l’impression qu’il continue de pousser.

Généralement avec ce type de laser il est nécessaire de faire plus de séances qu’avec un laser Alexandrite car sur les poils les plus fins il est parfois un peu moins efficace. 

Cependant, répéter le nombre de séances est primordial quel que soit le type de laser. Cela est dû au cycle de vie du poil qui contient 3 étapes : 

  1. Phase Anagène : Le poil vient de pousser. Il est alimenté par le système vasculaire et reste accroché au bulbe.
  2. Phase Catagène : Le poil commence à se décrocher du bulbe et cesse sa croissance.
  3. Phase Télogène : Le poil est complètement détaché et est expulsé par le nouveau poil qui arrive.

pourquoi le poil ne repousse plus avec le laser YAG

Le but du laser est de transformer le faisceau laser en chaleur pour aller détruire les structures nourricières du poil. Par conséquent, seuls les poils en phase anagène (phase 1) seront atteints par la lumière pulsée puisqu'ils sont les seuls à être bien attachés au bulbe. 

Tous les poils ne possèdent pas la même cadence de pousse, il sera donc nécessaire de faire plusieurs séances pour pouvoir tous les atteindre au bon moment.

Déroulement d’une séance d’épilation au laser 

Visite médicale

Pour épiler au laser une peau pigmentée, sans danger, il est très important de choisir un centre médicalisé spécialisé dans le domaine et disposant d’un laser de type Nd-YAG.

Un premier rendez-vous avec un médecin spécialiste permet par la suite d’analyser l’état de santé général, d’étudier le type de peau et la pilosité. Un test de laser sur une petite zone peut aussi être proposé pour vérifier que la peau réagit bien et ainsi limiter les risques (tâche d’hyperpigmentation, dépigmentation, …). Le type de laser sera choisi à l’issue de cette visite médicale et un devis pourra être établi. 

Avant la séance

Il est important de ne pas arracher le bulbe des poils.

Pour cela, il ne faut pas utiliser dans les 30 jours qui précèdent la première séance, de cire, de crème dépilatoire ou tout autres produits dépilatoires sur la zone à traiter.

Cependant, il peut être nécessaire de raser la surface à épiler quelques jours avant la séance (notamment pour les jambes, les aisselles et le maillot). 

Pendant la séance

La zone à épiler sera préalablement nettoyée et séchée. S'ensuit une séance de 15 à 30 minutes selon la pilosité de la zone.

Porter une protection pour les yeux est indispensable pour le médecin comme pour le patient afin de se protéger des faisceaux laser. Il en est de même pour les grains de beauté, les tatouages et même parfois les dents qui devront elles aussi être protégées.

A la fin, le médecin applique une crème spéciale pour soulager et apaiser la peau qui peut parfois devenir un peu marquée en fin de séance. 

Nombre de séances

Dans le cas des peaux noires, mates et métissées, les poils sont un peu plus longs à tomber : il faut généralement patienter jusqu’à 2 ou 3 séances pour constater les premiers résultats.

Toutes les séances doivent être espacées de 4 à 6 semaines. Et généralement, pour un résultat durable, il est nécessaire de multiplier le nombre de séances :  5 à 10 selon la pilosité de la zone à épiler. 

Prix des séances 

La première consultation d'épilation laser (visite médicale) est généralement gratuite. Le tarif dépend ensuite de la zone à épiler et non du phototype du patient.

épilation définitive d'une peau noire sans risque - dermatologue

Les contre-indications et recommandations pour une épilation au laser sans danger 

Avant d'entamer un protocole d'épilation laser, il est recommandé de signaler au médecin dermatologue :


Voir le contenu complet de cet article

Ajouter aux favoris