La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

Les cernes pigmentaires, une spécificité de la peau noire

Cernes pigmentaires spécifiques peau noireSauriez-vous différencier ces deux phrases : « J’ai des cernes bleus, car je manque de sommeil » et « J’ai des taches noires sous les yeux » ? En effet, ce sont deux problématiques cutanées bien distinctes. La première est liée à une mauvaise hygiène de vie (manque de sommeil, tabac, alcool, etc.) et la seconde à une hyperpigmentation de la peau.

Il n’est pas anodin de constater que ce sont les peaux pigmentées et principalement la peau noire qui souffrent principalement de ces taches d’hyperpigmentation nommées cernes pigmentaires. Il est ainsi important de comprendre comment apparaissent ces cernes bruns pour déterminer comment les traiter efficacement.

Qu’est qu’un cerne ? 

Couramment, on appelle un cerne, une modification de la teinte naturelle de la peau située sous l’œil. Celui-ci peut être accentué par un effet d’ombre causée par la création d’un creux sous cette même zone ou à contrario, d’un gonflement (une poche). Scientifiquement, un cerne se nomme : une hyperpigmentation peri-orbital.

Une classification fut réalisée, par la suite, afin de distinguer les différents types de cernes : le cerne pigmentaire de couleur brun/noir, le cerne vasculaire de couleur bleu/violet, le cerne creux qui apporte un effet d’ombre au contour des yeux ou encore un cerne mixte qui est l’association de deux types de cernes. En fonction de leurs caractéristiques, chacun peut s’associer spécifiquement à un phototype cutané.

Connaitre les différents types de cernes sur une peau noire 

Le cerne pigmentaire 

La peau noire est principalement touchée par l’apparition de cernes foncés sous les yeux. Cette couleur de peau plus intense que leur carnation naturelle apparaît principalement sur la paupière inférieure et/ou supérieure mais elle peut également s’étendre jusqu’aux régions malaires, temporales et à la racine nasale latérale.

D’une prévalence de 30,76 % et de caractère bénin, ces cernes noirs sont perçus comme étant inesthétiques et sont jugés complexant car ils procurent un regard fatigué au patient. Ils constituent ainsi, un motif de consultations dermatologiques.

Ces « cernes pigmentaires » se définissent comme des « taches pigmentaires » car ils sont tous les deux causés par une hyperpigmentation de la peau engendrée par une surproduction de pigments mélaniques (des eumélanines, pigments bruns chez la peau noire).

Le cerne creux (structurel) 

Il est possible d’apercevoir chez les peaux noires, mates et métissées l’apparition d’un sillon sous la paupière inférieure. Ce cerne creux est principalement causé par la fonte du tissu graisseux sous l’œil. Il apparaît principalement avec l’âge car il est lié au vieillissement naturel de la peau mais il est possible de le percevoir plus jeune par son caractère également héréditaire.

Cliniquement, il se distingue des cernes pigmentaires, car il apparaît sous la forme d’ombres structurales formées par les contours anatomiques du visage.

Le type de cernes mixte (PS) 

Parmi les différents types de cernes mixtes, le cerne mixte pigmentaire - structurel est le plus fréquent chez la peau noire. Il se qualifie par un contour des yeux foncé qui est accentué par un creux de la paupière inférieure. Autrement dit, il s’agit d’une hyperpigmentation de la peau associée à une perte de graisse.

Quelle est la cause des cernes noires sous les yeux ?

La génétique / L’hérédité 

Les cernes noirs sont nommés constitutionnels, car ils sont fréquemment vus dans plusieurs membres de la même famille. Cependant, les conditions génétiques ne sont pas nécessairement congénitales (présente à la naissance). Le génotype est fixé à la conception, mais le phénotype peut se manifester qu’à la puberté ou à la vie adulte, le plus courant, entre 16-25 ans. Peu de données scientifiques existent pour comprendre spécifiquement quel gène ou allèle est mis en cause pour engendrer l’apparition de ces cernes pigmentaires.

L’hyperpigmentation hormonale 

  • Le stress 

Lors d’une période de stress, la glande surrénale va sécréter une quantité́ importante de cortisol (hormone qui permet à l’organisme de résister au stress), mais lorsque cette période de stress est prolongée, la glande surrénale s’épuise, ce qui provoque un déséquilibrage hormonal.

L’hormone ACTH va alors augmenter afin de stimuler la production de cortisol. L’hormone ACTH peut également activer l’hormone alpha-MSH (hormone à l’origine de la sécrétion de mélanine). C’est ainsi qu’une forte période de stress est en mesure d’engendrer sur la peau, la création de taches d’hyperpigmentation et de cernes noirs.

  • La grossesse / La contraception 

Pendant la grossesse, la production d’hormones stéroïdiennes sexuelles (œstrogène par exemple) augmente naturellement. Ces mêmes hormones peuvent également être augmentées sous l’effet de la prise d’une pilule contraceptive.

Ce changement hormonal peut engendrer l’apparition d’un melasma (masque de grossesse) ou de taches brunes autour du contour des yeux. En effet, surproduites, ces hormones sexuelles sont en mesure de suractiver les mélanocytes en activant en excès, l’hormone ACTH et/ou alpha-MSH.

 L’hyperpigmentation post-inflammatoire HPI 

Le contour des yeux est une zone cutanée spécifique. La peau y est plus fine, plus sensible et plus réactive. Ainsi, il est possible d’apercevoir des dermatoses telles que l’eczéma de contact (allergie), de l’eczéma atopique (chronique) ou encore le psoriasis des paupières. La cicatrisation de celles-ci est fortement susceptible chez une peau noire d’engendrer la création de taches et/ou cernes pigmentaires. En effet, nombreuses cytokines et autres médiateurs de l’inflammation possèdent eux aussi des récepteurs spécifiques sur les mélanocytes. Ainsi, dès lors que la peau est agressée (dermatoses ou frottements), leur forte présence peut engendrer une suractivation de la mélanogenèse et ainsi créer une tache.

L’exposition solaire 

La peau noire est elle aussi sensible aux effets néfastes du soleil. L’un de ces effets est l’apparition de taches d’hyperpigmentation. Le soleil émet des rayonnements UVA et UVB capables de pénétrer la peau et d’activer l’hormone alpha-MSH. Cette activation engendre la production préférentielle d’eumélanines (mélanine à pigment brun ayant un rôle photo protecteur). C’est ce qu’on appelle le mécanisme de bronzage. Cependant, il est possible que celui-ci soit déréglé et suractivé et se créent alors des taches d’hyperpigmentation ou des cernes pigmentaires selon la localisation de la tache.

Comment enlever les cernes noirs sans danger ?

Éliminer les cernes noirs du contour des yeux revient donc à traiter une tache brune sur la peau.  Par notre expertise, nous avons su démontrer qu’une tache d’hyperpigmentation chez une peau noire est différente d’une tache sur une peau caucasienne. Le rapport entre les eumélanines (mélanine à pigments bruns) et les phéomélanines (mélanine à pigment clair) est important à prendre en compte pour pouvoir les traiter efficacement afin d’éviter un effet rebond des taches sur la peau.

La nouvelle technologie anti-taches MEL'OYA EYESanti cernes peau noire ou peau mate

Pour éliminer les cernes foncés sous les yeux, nous avons élaboré une nouvelle technologie anti-taches MEL’OYA EYES ®Ses actifs ont pour objectif de sélectionner les mélanocytes suractivés et de bloquer les enzymes clés responsables de l’apparition des taches d’hyperpigmentation : la tyrosinase et la tyrp 1.

Ainsi, nous vous garantissons une efficacité dès 28 jours d’utilisation sur vos cernes pigmentaires.  Présente dans Mon Contour Des Yeux 3-en-1 « Anti-taches, Anti-cernes, Anti-poches », ce soin contour des yeux traite efficacement les taches brunes des paupières tout en respectant la sensibilité et les besoins de la peau (hydratation, régénération etc).  

De plus, grâce à la technologie anti-taches MEL’OYA CAPS® présente dans Mon Complément Alimentaire Unifiant & Éclat du teint, vous bénéficierez des bienfaits de la nutricosmétique sur vos cernes noirs. En effet, ses actifs brevetés tels que l’extrait de houx pourront agir directement de l’intérieur sur votre contour des yeux noir grâce à ses actions anti-tyrosinases et anti-tyrp 1.

L’objectif de ce traitement IN & OUT est d’obtenir une synergie d’actions complémentaires vous garantissant ainsi, une efficacité optimale sur vos cernes pigmentaires et ceci, sans danger.

La médecine esthétique pour traiter les cernes noirs 

  • Les peelings 

Les peelings chimiques sont recommandés pour traiter l’apparition de taches d’hyperpigmentation présentes sur la peau du visage et/ou du corps. En effet, l’exfoliation créée élimine les cellules mortes hyperpigmentées, ce qui favorise le renouvellement cellulaire. Cela booste ainsi l’efficacité des actifs dépigmentant des soins anti-taches appliqués.

Cependant, nous tenons à vous émettre un signal d’alerte sur cette pratique courante qui peut selon l’acide utilisé être nocif (ex : acide glycolique) pour la peau noire et crée par la suite de nouvelles taches post-inflammatoires. Par ailleurs, comme écrit précédemment, le contour des yeux est une zone très sensible, ainsi nous vous déconseillerons de le sensibiliser davantage avec un soin peeling exfoliant ayant pour objectif de traiter vos cernes noirs.

  • Les lasers 

La médecine esthétique propose l’utilisation de laser ou lumière pulsée pour le traitement des taches d’hyperpigmentation. En effet, les impulsions lumineuses pénètrent la peau et détruisent les amas de pigments mélaniques, afin de pouvoir éliminer la tache. Elle a également pour objectif de booster le renouvellement cellulaire lors de la cicatrisation de la peau.

Tout comme l’application de peeling, nous souhaitons vous mettre en garde sur l’utilisation de laser non spécifique à la peau noire et d’autant plus au contour des yeux, car il pourrait agresser et sensibiliser votre peau et par conséquent créer de nouvelles taches ou cernes pigmentaires post-inflammatoires.  

Comment éviter les cernes noirs ?


Voir le contenu complet de cet article