La recherche pour les peaux noires et mates

La recherche pour les peaux noires et mates

Besoin d'aide ?

Comprendre la chute des cheveux afro et la traiter

0 commentaire(s)

Chute de cheveux afro
La perte de vos cheveux vous préoccupe. C’est un sujet parfois tabou. Pourtant il mérite d’être abordé sérieusement afin de comprendre son origine. L’alopécie de traction explique souvent ce phénomène pour les cheveux crépus. Mais d’autres facteurs peuvent être en cause : stress, hormones, certaines carences, etc.

Nous vous présentons les raisons les plus courantes et les traitements correspondants. Identifiez votre méthode,  passez à l'action et retrouvez confiance en vous !

CAUSES DE LA PERTE DES CHEVEUX AFRO

L'alopécie de traction

L’alopécie de traction désigne la perte de cheveux relative aux coiffures afro. Tresses (braids), chignons, nattes, poses de lace / perruques sont jugés responsables.

Ces coiffures protectrices préservent pourtant les longueurs de la casse. Mais parfois, elles sont trop lourdes ou trop serrées. Peu à peu, elles affaiblissent  le bulbe pilaire.

La traction exercée éloigne alors la fibre capillaire de sa racine. La circulation sanguine est ralentie. Moins bien irrigué, le follicule pileux produit difficilement, voire plus du tout, de nouvelles repousses

La chute se localise au niveau des tempes et du front. Elle est typique de ce phénomène mécanique. L’implantation recule ainsi de quelques millimètres à plusieurs centimètres. Les cheveux y sont, en effet, plus fragiles. La couronne de la tête (vertex) peut aussi être impactée.

Parfois, une inflammation du cuir chevelu accompagne l’alopécie de traction. Elle est caractérisée par des boutons autour des follicules pileux.

Les habitudes de coiffage 

Le cheveu afro est, par nature, plus vulnérable. Par conséquent, il doit bénéficier d’une vigilance permanente sur les soins à apporter. Certaines habitudes de coiffage fragilisent la fibre capillaire, et le cuir chevelu. La chaleur d’un séchoir ou d’un fer à lisser accentue cette sensibilité.alopécie de traction niveau des tempes

Les traitements chimiques du défrisage sont susceptibles d’abîmer les longueurs. Parfois, ils aggravent la chute. Les colorations répétées ont le même effet.

Ces gestes fréquents, en apparence anodins, engendrent à terme une casse du cheveu. Les deux problèmes sont régulièrement confondus. Cela s'explique aisément, car cette rupture peut se produire au ras du cuir chevelu.

Les carences en vitamines et oligo-éléments

Le manque de vitamine D guette particulièrement les peaux noires et métissées. En effet, plus la pigmentation est forte, moins l’organisme produit cet élément essentiel. Or, plusieurs études démontrent son rôle déterminant dans la croissance et le renouvellement du cheveu.

Les vitamines B ont également un rôle majeur. Une alimentation dépourvue de ces nutriments essentiels peut  donc  avoir des conséquences négatives. Les vitamines B3, B5, B6, B8, B12 contribuent à préserver et renforcer la santé de vos cheveux. Certaines régénèrent la fibre capillaire, d’autres boostent  le renouvellement du follicule pileux. Globalement, ce sont les vitamines à privilégier pour des cheveux de rêve.

Un déficit en fer peut aussi expliquer ce phénomène. Le dépistage est systématique chez les femmes à certaines occasions (pose stérilet, règles abondantes, etc.). Bien sûr, de nombreuses maladies sont aussi à l’origine de ce manque. Sans imaginer le pire, il conviendra de ne pas prendre cette éventualité à la légère.

Dans tous les cas, seul un bilan sanguin peut mettre en évidence les carences. Évitez l’automédication. Demandez conseil à votre médecin. Une alimentation variée sera une première étape à prévoir. Ensuite, si cela n’est pas suffisant, une supplémentation en vitamines et oligo-éléments pourra être envisagée.

Les autres causes les plus courantes : fatigue, stress, changements hormonaux…

La fatigue, le stress, des troubles émotionnels peuvent être à l’origine de ce désagrément. Des changements conséquents ont-ils eu lieu dans votre vie ces derniers temps ? Déménagement, climat différent, nouvelles habitudes de vie contribuent à perturber votre organisme.

Par ailleurs, certains traitements médicaux spécifiques entraînent quelquefois les mêmes répercussions.

Des modifications hormonales génèrent, par moment, une alopécie. Dans la vie des femmes, les périodes particulières - accouchement, ménopause- vont être mises en cause. Chez les hommes, le vieillissement provoque également une baisse remarquable des hormones. Hélas, certaines activent la croissance des cheveux.

Enfin, les origines de l'alopécie s’avèrent parfois multiples. Envisagez donc plusieurs hypothèses parallèles.  Si le problème est traité à temps, la repousse sera fine et fragile, mais possible.

Quels sont les traitements contre l’alopécie des cheveux afro ?


La solution idéale : vos cheveux au naturel

traitement alopécie de traction naturelPour l'alopécie de traction, stoppez pour un temps les tressages. Cela peut s'avérer vraiment compliqué à gérer pour certaines personnes au quotidien. Dans ce cas, limitez les dommages. Portez les plus lâches, moins serrées au niveau de la racine.

Dans l'idéal, osez porter vos cheveux crépus détachés. De plus en plus de célébrités prônent ce retour au naturel, c’est tellement inspirant. Chez INOYA aussi, nous aimons libérer nos longueurs à l’occasion !

La coiffure naturelle a le véritable bénéfice de laisser respirer vos cheveux. Soulagé du poids, le processus de repousse va peut-être pouvoir reprendre. Malheureusement dans certains cas, la chute est irréversible.

La patience et la persévérance seront de mise. Les frottements, la manipulation seront, par nature, plus fréquents. Cela vous demandera donc un peu plus de travail au quotidien, pendant quelque temps. 

Ce traitement est naturel contre l'alopécie de traction. Vos cheveux peuvent  repousser. Renforcés par les soins, vous pourrez alors reprendre quelques tressages en alternance. L’idéal ? Changez vos looks d’un mois sur l’autre par exemple : perruque en janvier, cheveux naturels en février, puis nattes en mars !

Soins du cuir chevelu et des longueurs

Privilégiez un lavage en douceur avec un shampoing anti-chute. Laissez poser un masque ou baume une fois par semaine. Massez vos cheveux régulièrement. Ainsi, vous soignerez en profondeur la peau du cuir chevelu et la fibre capillaire. 

Choisissez des produits hydratants et nourrissants à base de protéines et vitamines végétales. Idéalement, complétez votre traitement avec des huiles d'olive, de jojoba. Légères, riches en acides gras essentiels (omégas 3, 6) elles vont les entretenir en profondeur. Celles de germe de blé ou de karité se révèlent aussi excellentes. L’huile de ricin est largement recommandée pour ses propriétés fortifiantes.alopécie femme coiffure protectrice

Vous pouvez compléter le traitement avec un gel rubéfiant. Il stimulera le cuir chevelu et nourrira le bulbe pilaire. Cette lotion favorise, en outre, la vigueur de votre chevelure.

Certaines plantes présentées en gélules à ingérer sont parfois préconisées. Cresson, ortie ou  myrtille stimulent la croissance des nouveaux cheveux. Ces végétaux renforcent également la fibre capillaire. Leur efficacité dépendra de chaque problématique.

Des solutions médicales

Votre mauvaise hygiène de vie est mise en cause ? Sommeil, détente, régime alimentaire varié peuvent vous fournir d’excellents résultats. En cas de carences, votre médecin vous a probablement conseillé de changer certaines habitudes. Pour vous aider, il vous a peut-être prescrit des compléments alimentaires. N’augmentez pas les doses : la repousse ne va pas s’accélérer pour autant !

Enfin, vous avez sûrement entendu parler de la greffe capillaire. Certains dermatologues spécialistes de l’alopécie des cheveux afro suggèrent cette opération. Avant de la programmer, le professionnel doit vous proposer un premier rendez-vous. Son but sera de définir un diagnostic et les solutions éventuelles.

 

Ajouter aux favoris
Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !


POSTER VOTRE COMMENTAire